Vous avez trouvé un oiseau ou un animal sauvage en détresse, ou blessé?

  • VOUS AVEZ TROUVE UN OISEAU / ANIMAL SAUVAGE BLESSE OU EN DETRESSE ?

http://finistere.lpo.fr/index.php/marche-a-suivre-oed

Pour toute demande relative à un oiseau en détresse, vous pouvez prendre contact avec :

- La L.P.O. (Ligue Protectrice des Oiseaux)http://finistere.lpo.fr/index.php/actualiteoiseauxendetresse

- Le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage Volée de Piafs situé à Languidic (Morbihan) au : 06 08 98 42 36

Rappel : les goélands font partie des espèces protégées. Bien que certaines personnes qualifient le goéland de "nuisible", le goéland fait partie des espèces protégées. A ce titre, si vous êtes témoin d'agissements destinés à porter atteinte aux goélands, prenez des photos dans la mesure du possible, et contactez les bénévoles rapatrieurs (coordonnées indiquées en bas de la page).

En période de reproduction des goélands, beaucoup de jeunes tombent de leur nid car ils ont glissé par mégarde, ou tout simplement tenté de prendre leur envol.

Durant la période d'été, vous trouverez très probablement de jeunes goélands au milieu de la route. Ces jeunes oiseaux n'ont malheureusement pas encore le réflexe de partir quand un automobiliste passera, et de plus, certains automobilistes n'ont parfois pas suffisamment de compassion pour les contourner ...

Vous pouvez aider ces jeunes goélands en les attrapant avec des gants, en le mettant dans un carton percé de trous, et en appelant un bénévole rapatrieur le plus rapidement possible (coordonnées en bas de la page).

Vous avez trouvé un autre animal sauvage blessé ou en détresse (renard, blaireau, hérisson...) :

Pour toute demande relative à un animal sauvage en détresse ou blessé, vous pouvez prendre contact avec le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage Volée de Piafs situé à Languidic au 06 08 98 42 36.

ATTENTION ! Il est nécessaire que vous réfléchissiez bien avant de recueillir un animal sauvage. Les promeneurs trouvent souvent des faons qu'ils pensent abandonnés. Ne touchez surtout pas un faon qui est seul, éloignez-vous de l'endroit où se trouve le faon : sa mère reviendra.  En revanche s'il est blessé, c'est différent.

http://www.lpo.fr/oiseaux-en-d%C3%A9tresse/jai-recueilli-un-mammif%C3%A8re-que-faire

Si vous ne pouvez pas vous déplacer au centres de soins pour rapatrier les animaux sauvages, nous vous invitons à prendre contact avec des bénévoles rapatrieurs :

- Patricia LE DU (secteur Concarneau et Quimper : 06 33 44 09 88

- Pierre COUPPA (Concarneau et Finistère Sud en général) : 06 66 62 46 58

- Gwénaëlle LIDER (Couvre le secteur de Concarneau, Fouesnant et Pays Bigouden Sud) au 06 85 15 89 29 : joignable 24h/24h et 7j/7

Attention : Comme son nom l'indique ce sont des bénévoles rapatrieurs (qui vont acheminer "bénévolement" au plus vite les animaux sauvages blessés au centre de soins), ils font déjà beaucoup de route bénévolement pour acheminer les animaux sauvages au centre de soins. Aussi, les bénévoles rapatrieurs demandent à ce que les découvreurs leur amène les animaux blessés. Il y a des secteurs mal pourvus de bénévoles rapatrieurs, aussi vous avez déjà de la chance de pouvoir confier ses animaux blessés afin qu'ils soient pris en charge par les centres de soins.

N'hésitez pas à laisser un message sur le répondeur.